Conduire au Costa Rica : enfer ou non ?

En route pour l'aventure sud américaine!

Conduire au Costa Rica : enfer ou non ?

20 août 2015 Costa Rica 0
Costa Rica

Conduire au Costa Rica fait peur à beaucoup d’entre vous et pour cause : les routes sont généralement dans un état affreux, les réglementations différentes, les panneaux de signalisation sont différents voire inexistants… Pourtant, en définitive, il n’y a pas de grandes différences entre chez nous et là-bas, il suffit juste de prendre quelques précautions.

Le permis de conduire

Comme partout dans le monde (du moins en règle générale) vous devez être titulaire d’un permis de conduire valide pour conduire au Costa Rica. Votre permis français ne pose pas de problème, avoir un permis international est un plus.

Le véhicule

Les routes n’étant pas dans le meilleur état qu’il soit, nous vous recommandons vivement de louer un 4×4 qui vous facilitera la circulation du mieux que possible. Plusieurs entreprises de location de véhicules existent au Costa Rica mais attention à bien les étudier afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix.

La navigation
Costa Rica

Munissez-vous d’une carte routière ou bien d’un GPS (vous trouverez des véhicules de location qui en sont munis), afin de pouvoir circuler. Bien que le réseau routier évolue au Costa Rica, beaucoup de routes ne portent pas encore de signalisation et il peut vite devenir difficile de se repérer. Dans le même principe : évitez de rouler la nuit, les routes ne sont pas éclairées et les passages de personnes et d’animaux sont assez fréquents pour que cela devienne vite dangereux.

Faites aussi attention à tout ce qui est rivière et cours d’eau, pour être sûr de comment traverser, regarder d’abord comment les locaux font.

Les réglementations

Les réglementations sont légèrement différentes des nôtres mais restent tout à fait compréhensibles… à partir du moment où il y a un panneau. Dans tous les cas, restez vigilant et vous ne devriez pas avoir de soucis.

Attention plus particulièrement aux limitations de vitesse, la réglementation est très stricte au Costa Rica et il y a souvent des policiers ou des radars pour veiller au respect des limitations. On ne peut que vous conseiller de les respecter scrupuleusement si vous ne voulez pas vous prendre une amende plutôt salée.

Si vous hésitiez encore, pas d’inquiétudes, respectez les réglementations, soyez vigilant et observez les locaux et vous n’aurez pas de soucis !

Celiaj