• La musique cubaine

    Issue d’un métissage complexe, la musique cubaine s’inspire des musiques du monde, de Cuba même mais aussi d’Europe, d’Afrique, d’Asie et du continent américain. Musique destinée à danser, sentez vibrer la virtuosité des musiciens dans votre corps à chaque note jouée dans les cafés, salles de concert et bodegas de La Havane et ailleurs à Cuba !

    Genres musicaux de la musique cubaine

    La musique cubaine a produit un grand nombre de genres musicaux dont l’inspiration est puisée parmi toutes les musiques du monde. On attribue généralement la salsa à Cuba mais il s’agit en fait d’un genre international apparu à New York et basé sur différents genres cubains mais aussi portoricains et colombiens entre autres. En revanche, on retrouve principalement dans la musique cubaine le mambo, le cha-cha-cha, le boléro et le son, un dérivé du Changüí, dont Buena Vista Social Club a permis la redécouverte. De nos jours, la musique cubaine s’exprime avant tout par la timba, proche de la salsa, et le reggaeton. Elle s’inspire également de la rumba congolaise, étant donné que la communauté de Cuba est originaire d’Afrique centrale depuis l’esclavage.

    Thèmes des chansons cubaines

    On retrouve des thématiques récurrentes dans les chansons cubaines traditionnelles.

    • La femme et l’amour sous toutes ses formes.
    • Cuba, la patrie et en particulier la nature et le monde agricole, avec les paysages de l’île et les produits cultivés, mais aussi le monde urbain.
    • La réalité sociale cubaine, les traditions et les événements politiques.
    • La musique elle-même, souvent présentée par une métaphore culinaire.

    Des chansons cubaines célèbres

    Il existe dans la culture commune des chansons issues de la musique cubaine connues partout dans le monde. On peut citer la chanson Guajira Guantanamera, composée et interprétée par Joseíto Fernández, considérée comme la chanson cubaine la plus connue et l’une des plus reprises à travers la planète. Carlos Puebla, avec Hasta Siempre, relate l’histoire de la révolution cubaine et glorifie le commandant Che Guevara, racontant son départ du gouvernement de Fidel Castro pour partir en Bolivie. Quizás, quizás, quizás d’Osvaldo Farrés a, quant à elle, connu de nombreuses interprétations, en espagnol, en anglais, en français et aussi en arabe.

    Roxane
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
Comments are closed.